Sur les traces d’Agatha Christie

8 DÉC 2015

17 AVR 2016

Pour en savoir plus

(514) 872-9150
Site Internet

Heures d'ouverture

Mardi au vendredi : 10h à 17h
Samedi et dimanche : 11h à 17h

Un foisonnement d’activités en complément de l’exposition
Pour compléter cette exposition unique, le Musée et plusieurs partenaires présentent une panoplie d’activités jusqu’en avril 2016.
Des animations pour tous les âges
En appui au parcours de l’exposition, Pointe-à-Callière a réalisé une publication en français et en anglais, comprenant de nombreuses photos inédites et des objets de l’exposition. Des animations dans la salle d’exposition sont présentées aux visiteurs et aux groupes scolaires par des guides professionnels. Les familles peuvent parcourir un circuit avec les enfants de moins de 10 ans au moyen d’un questionnaire. Pour la relâche scolaire, en mars 2016, le Musée propose aux jeunes de se transformer en archéologue-détective avec des fouilles archéologiques et des jeux de pistes et de quêtes.
Des conférences inédites
Pour le grand public, Pointe-à-Callière présente une conférence de Michel Fortin, professeur titulaire d’archéologie orientale à l’Université Laval le 20 février; il y fera une présentation ludique émaillée de citations tirées du récit de voyages d’Agatha Christie La romancière et l’archéologue et de son romanMeurtre en Mésopotamie. Clemens Reichel, conservateur adjoint au département des cultures du Monde et des cultures anciennes du Musée Royal de l’Ontario présente, en anglais, une conférence sur l’archéologie en Irak dans les années 1930, le 10 mars.
Les Belles Soirées de l’Université de Montréal proposent de leur côté deux conférences : la première, intitulée La Syrie, berceau des civilisations, aura lieu le 1er février par Jacques Y. Perreault,  professeur d’archéologie au Centre d’études classiques de l’Université de Montréal, alors que la seconde est présentée le 8 février par Paul-Alain Beaulieu, professeur en études assyriennes, département des civilisations du Proche et du Moyen-Orient à l’Université de Toronto et aura pour thème les palais assyriens de l’âge du fer.
L’influence d’Agatha Christie
Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) présente, en collaboration avec Johanne Seymour, auteure et directrice du festival Les Printemps meurtriers, un entretien sur les connaissances requises en médecine, en archéologie et en balistique, par exemple, afin de pouvoir écrire un roman policier  crédible. Animé par Johanne Seymour, et en présence de François Julien, expert en sciences judiciaires, l’activité  comprend la lecture d’extraits de romans policiers et traite aussi de l’influence d’Agatha Christie dans l’écriture de polars. Cet événement gratuit se déroule le 10 mars 2016 à 19 h à l’auditorium de la Grande Bibliothèque à Montréal.

Expositions