Scandale ! Vice, crime et moralité à Montréal, 1940-1960.

15 NOV 2013

30 DÉC 2016

Pour en savoir plus

514 872 3207
Site Internet

Heures d'ouverture

Mercredi au dimanche : 10 h à 17 h

Apogée et déclin de la « ville ouverte » du divertissement et des plaisirs illicites.

Métropole du Canada au milieu du 20e siècle, Montréal était comme aujourd’hui une ville portuaire et un centre majeur de transit, de commerce et d’immigration. Ostensiblement religieuse le jour, c’était la nuit une capitale du spectacle et du divertissement pour adultes. Le Québec ayant refusé la prohibition imposée aux États-Unis au début des années 1920, Montréal avait acquis une réputation de « ville des plaisirs », au nightlife exubérant, où les touristes d’Amérique du Nord pouvaient venir s’amuser et s’encanailler en toute impunité. Outre les blind pigs et bars ouverts toute la nuit, elle comptait d’innombrables restaurants, cinémas, clubs et cabarets.

Expositions