Portrait de famille : Les Viger

24 mai 2017 / Posté par   Héritage Montréal - collaborateur 

Certaines familles sont si ancrées dans leur milieu de vie qu’elles en marquent profondément l’histoire. Pour ce billet, nous nous sommes interrogés sur les grandes familles qui ont choisi de s’installer dans Vieux-Montréal et dont le nom résonne encore aujourd’hui à travers le quartier. Une famille en particulier est ressortie du lot : la famille Viger, dont il existe encore de nombreuses traces, certaines bien connues comme le carré Viger ou encore la Gare Viger.

Gare Viger, 1937 ©Conrad Poirier, Bibliothèque et archives nationales du Québec

Présentation de trois Montréalais issus de la famille Viger et quelques lieux qui ont marqué leur histoire.

Louis-Michel Viger

Premier arrêt : la splendide rue Bonsecours, plus précisément, le 415, rue Bonsecours. Abritant aujourd’hui l’Auberge-restaurant Pierre-Du Calvet, cet édifice de trois étages était autrefois la demeure du premier Viger dont il sera question ici : l’avocat et politicien Louis-Michel Viger. Nous estimons la construction de cette maison autour de 1765, mais c’est lors de son occupation par Louis-Michel Viger que les travaux d’agrandissement, que nous pouvons encore admirer aujourd’hui, ont été entrepris. Remarquez la porte d’entrée, qui était en fait une porte-cochère, qui permettait à l’époque aux chevaux de se rendre à l’écurie.

Denis-Benjamin Viger

Nous nous dirigeons ensuite vers la place Royale, où l’on trouve un bel exemple de maison-magasin, deuxième demeure ayant abrité un membre de la famille Viger. Construite pour Denis-Benjamin Viger, cette demeure est située à l’angle des rues Saint-Paul et de la Place-Royale. On reconnaît plusieurs composantes architecturales typiques de ce type d’habitation. En plus d’avoir une grande fenestration au rez-de-chaussée annonçant la présence d’une boutique, la façade présente une jolie courbe.

Denis-Benjamin Viger ©Musée McCord

Jacques Viger

Finalement, bien qu’il soit impossible de contempler la demeure de Jacques Viger, premier maire de Montréal élu en 1833, celui-ci nous a laissé un important héritage qui mérite d’être souligné. Parmi ses legs, on compte les anciennes armoiries de la ville et la devise : Concordia Salus (Le salut par la concorde), ce qui n’est pas peu dire!

Nouvelles armoiries ©Ville de Montréal

La famille Viger est l’une des nombreuses familles qui ont marqué l’histoire de la métropole. Tous les ans, Héritage Montréal présente des familles montréalaises à l’occasion de ses Ateliers famille, une activité d’exploration urbaine pour les enfants de 6 à 10 ans.

©Lorraine Deslauriers

 

Héritage Montréal - collaborateur

Héritage Montréal œuvre à promouvoir et à protéger le patrimoine architectural, historique, naturel et culturel du Grand Montréal. Au cœur d’un vaste réseau de partenaires, Héritage Montréal, un organisme privé sans but lucratif, agit par l’éducation et la représentation pour faire connaître, mettre en valeur et préserver l’identité et les spécificités de Montréal.

Partager avec votre entourage