Les secrets de la place d’Youville

21 avril 2016 / Posté par   Héritage Montréal - collaborateur 

Véritable espace de détente dans le tourbillon grouillant qu’est le Vieux-Montréal, la place d’Youville est un lieu étonnant où se côtoient quotidiennement, le temps d’une pause, touristes, résidents et travailleurs. Or, malgré la quiétude des lieux, ce charmant espace public cache une histoire surprenante !

place-dyouville-7

Les nombreuses vies du marché Sainte-Anne

À Montréal, les marchés publics connaissent un grand succès. Ils nous offrent l’occasion de découvrir des producteurs et des maraîchers locaux et de déguster un vaste éventail de produits frais et délicieux. Or, cette tradition ne date pas d’hier puisqu’elle anime la place d’Youville depuis le début du XIXe siècle !

Alors connu sous le nom de marché Sainte-Anne et réalisé selon les plans des architectes John Wells et John Thompson, cet espace qui s’étend entre la place Royale et la rue McGill accueille un grand marché de style néoclassique. Or, avant que le site devienne un marché, l’endroit était traversé par un cours d’eau, et était utilisé comme un égout à ciel ouvert. Rapidement devenu insalubre pour les résidents, les commissaires de Montréal ont amorcé le vaste chantier d’une conduite souterraine en pierre voûtée afin de canaliser le cours d’eau.

Le marché subit une première conversion quelques années plus tard, en 1844, alors que le bâtiment qui l’abrite change de vocation pour accueillir le siège du Parlement du Canada-Uni. Heureusement pour les résidents du quartier qui affectionnent particulièrement leur marché public, on érige un second marché à l’est du parlement. Par malheur, en 1849, un incendie rase le site suite à une manifestation qui se transforme en émeute. Deux ans plus tard, sous les vestiges de l’ancien parlement, on tente, pour une troisième fois (!), de relancer le marché Sainte-Anne. Enfin, 50 ans plus tard, ce dernier est démoli et l’espace qu’il occupait est rebaptisé la « Place d’Youville ».

De marché public à place publique

Au milieu des années 1990, alors que la place d’Youville est utilisée comme espace de stationnement depuis plus de 80 ans, la Ville de Montréal décide de revoir l’espace et de le réaménager en un lieu plus convivial. Réalisé par le Groupe Cardinal-Hardy et la firme Claude Cormier, Architectes paysagistes inc., l’aménagement souligne de façon subtile et harmonieuse les multiples vies du site.

Un clin d’œil au passé pour le 375e

À l’aube du 375e anniversaire de Montréal, qui sera célébré en 2017, la Place d’Youville sera à nouveau revampée. Cette fois-ci, c’est Pointe-à-Callière, la cité d’archéologie et d’histoire de Montréal, qui  prévoit mettre en valeur les vestiges du premier marché Sainte-Anne et du parlement du Canada-Uni. Nous avons bien hâte de voir le résultat final !

 

Photos | claudecormier.com

Héritage Montréal - collaborateur

Héritage Montréal œuvre à promouvoir et à protéger le patrimoine architectural, historique, naturel et culturel du Grand Montréal. Au cœur d’un vaste réseau de partenaires, Héritage Montréal, un organisme privé sans but lucratif, agit par l’éducation et la représentation pour faire connaître, mettre en valeur et préserver l’identité et les spécificités de Montréal.

Partager avec votre entourage

En vedette dans nos publications

Place d'Youville