L’Art déco du Vieux-Montréal

3 octobre 2016 / Posté par   Héritage Montréal - collaborateur 

Quand la ville embrasse la modernité

Nous avons la chance de côtoyer plusieurs exemples exceptionnels d’architecture Art déco à Montréal. Style méconnu, il représente néanmoins un courant important dans l’histoire de l’architecture puisqu’il est le précurseur de l’architecture moderne qui rejette les références au passé. Le style Art déco est reconnaissable par sa verticalité, accentuée, entre autres, par des retraits et des lignes continues, des formes géométriques et des motifs floraux souvent exprimés dans les bas-reliefs. Un tour d’horizon de quelques-uns des plus beaux témoins du style Art déco situés dans le Vieux-Montréal s’impose !

Les trésors sculptés de l’ancienne firme de courtage McDougall & Cowans

Situé à seulement quelques pas de la Place d’Armes, l’édifice de l’ancienne firme de courtage McDougall & Cowans, une étroite tour de 7 étages, étonne et surprend ! Construit entre 1929 et 1930, il est le fruit du travail de l’architecte James Cecil McDougall. À l’extérieur, les détails décoratifs, trois magnifiques bas-reliefs, réalisés par le sculpteur montréalais Henri Hébert, fils du célèbre sculpteur Louis-Philippe Hébert, rappellent la nature de l’entreprise qu’abrite le bâtiment. En effet, ces bas-reliefs font l’allégorie de la Prospérité, du Travail et de la Finance.

firme de courtage McDougall & Cowans_02

1931

firme de courtage McDougall & Cowans

2008

 

Les grandes ambitions de l’édifice Montreal Star II

Trop à l’étroit dans les locaux qu’il occupe jusqu’ alors, l’un des quotidiens anglophones les plus importants de l’époque au Canada, le Montreal Star, fait ériger un tout nouvel édifice. Pour ce faire, le journal fait appel à l’une des agences d’architecture les plus importantes du pays, la firme Ross & MacDonald. La construction du Montreal Star II a été complétée en deux temps. D’abord, entre 1926 et 1928, la construction d’un sous-sol de deux niveaux et d’un étage à l’usage des presses du journal. En 1929, dans un deuxième temps, le projet est relancé. Le résultat final est fort intéressant avec un gratte-ciel de 13 étages en retraits successifs. Les éléments décoratifs Art déco au premier niveau sont remarquables. Les meneaux des fenêtres du rez-de-chaussée, la séparation en métal entre les deux ouvertures vitrées, présentent des motifs végétalisés stylisés que l’on peut voir se répéter à plusieurs endroits sur la façade.

Montreal_Star_II_02

1930

Montreal_Star_II_01

2014

 

Le décor intérieur somptueux de l’édifice Aldred

Du haut de ses 23 étages, l’édifice Aldred est certainement le plus haut et le plus imposant des trois bâtiments présentés ici ! Réalisé entre 1929 et 1931 par la firme Barott & Blackader, il se distingue par sa forme de pyramide à degrés, qui rappelle celle d’un gâteau de noces. Sur les parois extérieures, on retrouve les motifs caractéristiques du style Art déco : formes abstraites végétales, animales et géométriques. Ces motifs sont appliqués avec soin sur des matériaux prestigieux tels le marbre, le travertin et le bronze et le résultat est haut en couleur. Autant l’extérieur de l’édifice est exceptionnel, autant l’intérieur vaut le détour.

Aldred_01

1931

Aldred_02

2014

 
Alors que le style Art déco se voulait évocateur de la modernité en architecture, les trois bâtiments que nous venons de voir, de par la simplicité de leur forme et de leurs décorations, sont des emblèmes importants de ce courant à Montréal.

 

©Photos tirées du site www.vieux.montreal.qc.ca

Héritage Montréal - collaborateur

Héritage Montréal œuvre à promouvoir et à protéger le patrimoine architectural, historique, naturel et culturel du Grand Montréal. Au cœur d’un vaste réseau de partenaires, Héritage Montréal, un organisme privé sans but lucratif, agit par l’éducation et la représentation pour faire connaître, mettre en valeur et préserver l’identité et les spécificités de Montréal.

Partager avec votre entourage