Culture Cafés: Tommy, notre nouvel ami

11 septembre 2015 / Posté par   Jasmine - Plaisirs de la table 

Le café est bien plus qu’un produit: c’est une culture. Dans notre série Culture Cafés, nous explorons les mille et une facettes de l’art du café et partons à la découverte des cafés indépendants qui se démarquent! 


À la hauteur du buzz! 

Photo de la mezzanine de Tommy

Photo : @tommymontreal

Depuis les deux ou trois dernières années, les cafés indépendants ne cessent d’apparaître dans nos quartiers montréalais — à notre grand bonheur. Ce qui fut jadis une tendance est rapidement devenu un art de vivre à mesure que de plus en plus d’entre nous délaissent les grandes chaînes et leur préfèrent des petits endroits uniques et plus authentiques. On s’y arrête le matin en chemin vers le travail, on s’y attable pour bosser ou s’y pointe en plein milieu de l’après-midi pour un petit remontant lorsque le boulot semble interminable et que l’énergie brille soudainement par son absence.

Le premier de notre série Culture Cafés fait jaser: Tommy, le fameux!  Tommy, l’élégant qu’on aperçoit depuis quelques temps sur les comptes Instagram de tous les influençeurs montréalais. Disons-le: Tommy est vraaaaaaiment très beau.

Entrer chez Tommy c’est comme mettre le pied dans un tableau Pinterest. L’enfant prodige du design de restaurant, ce cher Zébulon Perron, a su transformer l’espace intérieur du 200 Notre-Dame Ouest de façon exemplaire. Le British Empire Building dans lequel se trouve Tommy est sublime de l’extérieur, mais s’y aventurer est un food porn visuel!

On s’y installe en pallier. Comptoirs, tables, banquettes et grande table de travail occupent judicieusement les différents niveaux de l’établissement. Les belles et immenses fenêtres d’époque permettent une luminosité sans égal. C’est blanc, c’est grand et c’est spacieux. On y fait honneur à la verdure avec une immense installation florale suspendue qui doit déjà être responsable de bien des torticolis! Plus sérieusement, Tommy est à l’image du quartier: un savant mélange de très vieux (19e) et de très contemporain où les moulures élaborées côtoient des banquettes moulées très 60’s et des tables en angle à la scandinave. On a envie de s’y attarder pour partager des confidences avec un ami, travailler nonchalamment ou l’ajouter à notre collection Instagram (n’oubliez pas #vieuxmontreal, d’ailleurs!). Bref, le séduisant Tommy est bien de son temps mais connait ses racines. C’est pour cela qu’il fait jaser et ne laisse personne indifférent.

Pourquoi on y va?

  • Immanquablement pour l’ambiance et le décor. Est-on à Paris, à Vienne ou à Williamsburg, NY? On aime le parfait ratio tranquillité/effervescence de cette adresse branchée où le temps semble s’arrêter. Les esprits créatifs seront immanquablement inspirés par a beauté bien pensée de l’endroit.
  • Ah, euh, oui: le café est excellent! On y boit les elixirs du torréfacteur Union, qui a d’ailleurs créé un mélange exclusif pour Tommy. On y mange local avec, entre autres délices, les viennoiseries de l’ami Jakub Szrodt de Régal Matinal, les jus de chez Dose et les sandwichs et salades du voisin. Je fais référence à Deli Italien Bello, une autre destination épicurienne sur Place d’Youville. La fraîcheur est donc toujours au rendez-vous de l’assiette au petit pot, du salé au sucré. Sandwichs panini, salades en pot, yogourts et granola, tout y est pour un bon moment gourmand. 

La rumeur veut que l’endroit se mette aux 5 à 7 très bientôt et qu’un brunch à l’européenne y soit servi au cours de l’automne. On est plutôt emballé par ces possibilités, il faut bien l’avouer.

Toujours au sommet de son art, Thomas Vernis, à qui on doit le Santos et le Dolcetto & Co., voulait doter le Vieux-Montréal d’une autre destination de référence qui excelle dans son genre et représente bien le quartier. Lisez: branché, dynamique, historique et moderne à la fois. Pari réussi! 

Tommy a tout ce qu’il faut pour le plaisir des yeux, des oreilles et des papilles! Allez lui faire un petit coucou, on vous le recommande fortement!

 

Jasmine - Plaisirs de la table

Jasmine adore le Vieux-Montréal, son architecture, son rythme, ses gens, mais surtout ses restos, ses cafés, et ce du matin jusqu’au soir, son chocolat chaud bien en main ou jamais bien loin. Blogueuse bouffe et serial bruncher depuis plus de 5 ans, elle vous partage ses bons plans bouffe et ses découvertes (souvent gourmandes).

Partager avec votre entourage

En vedette dans nos publications

Tommy$